mardi 11 juillet 2017

Timbres de chemin de fer après 1987.



Un correspondant français me pose cette question :
« Peux-tu me donner des infos pour les timbres « chemin de fer » ?
Sur le site COLLNECT (http://colnect.com/fr), il est précisé que les timbres de chemin de fer récent n’ont pas des valeurs pour la poste belge.
Où sont-ils en vente et pourquoi les vendre s’ils n’ont pas d’utilité postale ?
La valeur faciale de ces timbres est parfois importante et sur Delcampe le prix a la revente est quand même important.
Est-ce que vraiment tu ne peux pas les utiliser pour ton courrier ?
Ma réponse :
Les timbres « chemin de fer » en fait « colis postaux », étaient utilisés sur les bulletins qui accompagnent les colis, la poste à l’époque ne livre pas les colis, mais était l’intermédiaire pour le chemin de fer. Chemin de fer et poste, ne sont pas la même société, ce n’est pas la même bourse. Ces timbres n’ont donc jamais été utilisés pour du courrier, les timbres « colis postaux » n’étaient disponible que dans les grandes gares par les employés qui recevaient les colis au guichet. 
Le public n’y avait donc pas accès. Des entreprises pouvaient acheter de ces timbres en feuilles pour préparer les envois et ainsi gagner du temps. Ce qui est arrivé par contre souvent, c’est que des timbres « poste » ont étés utilisés sur ces documents. C’est généralement arrivé parce-que le préposé n’avait plus de petites valeurs en timbres « chemin de fer ».
En 1987 ces documents de transport ont été supprimés.
Après 87, les chemins de fer ont encore imprimés des timbres, mais sans autre but que de les distribuer aux collectionneurs et faire bien entendu entrer des sous. Ce sont des vignettes plus des timbres.
Pierre

mercredi 28 juin 2017

Les nouvelles oblitérations françaises.




J’ai récemment reçu d’un amis une boite contenant des enveloppes de courrier français, tous entre 2015 et 2017. 
Voici un exemple :


Comme vous pouvez, le voir, plus de nom de ville, plus de tampon rond.
Tous ont cet aspect sans exceptions. Le collectionneur peu oublier la belle oblitération sur le timbre, il n’y a plus que des vagues !
Ce sont en majorité des timbres autocollants, vous pouvez les décoller facilement avec de l’eau tiède. Ils sont assez épais et restent bien plat.
Autre constat, la poste les « ratent » souvent et peuvent donc être réutilisés.
J’ai fait ce constat pour d’autre pays aussi.

jeudi 27 avril 2017

Belgique - Duostamp

Un correspondant français me pose la question: Pouvez-vous me dire si en Belgique vous donnez une valeur philatélique aux timbres Duostamp et si vous pensez qu’ils ont leur place en album.

Duostamp, qu'est-ce que c'est ?
C'est à considérer pour moi comme timbre personnalisé. Non ! Commercial !
C'est généralement un timbre de série courante avec une vignette illustrée telle un timbre commémoratif. Les Duostamp de BPost ne sont pas à proprement parler des timbres personnalisés puisqu'ils ne sont pas "crées" par l'utilisateur, mais bien par BPost. Le but est (était) clairement commercial: avec des visuels accrocheurs (Tintin, Garfield, Harry Potter, etc.) Bpost vend des timbres pour plus du double de la valeur d'affranchissement. Leur production est d'ailleurs maintenant arrêtée puisqu'il est possible de réellement créer son propre timbre et le faire imprimer. Les collectionneurs acceptent généralement dans leurs albums ceux de Bpost et refusent tous les autres.

Mon avis : nous collectionnons pour se faire plaisir, fini de thésauriser avec nos vignettes (sauf rares exception).
Une majorité des collectionneurs cessent la collection dans les années qui suivent 2000, sauf pour leur pays d'origine. 


Les raisons en sont :

- La qualité qui en général diminue réellement, sauf quelques pays qui continuent les timbres gravés. 
- L’utilisation des autocollants, des oblitérations machine, maintenant j’ajoutent les codes barre. 
Sauf erreur, les Pays-Bas ont même, en début d’année, supprimé l’oblitération tampon et machine, utilisant l’annulation manuelle au Bic par le facteur. Ils ont fait marche arrière, mais c’est un signe des temps. 
- Les timbres sont souvent émis en bloc/feuille (ça prend de la place et coûte cher)
- L'argent investi dans la collection est perdu, il est courant de trouver les timbres au 10e de la cote, voire moins pour des collections complètes, sans compter les albums coûteux qui ne sont même pas valorisés.
Pour ma part je collectionne le monde entier, en fait je n'ai pas cette prétention, je prends ce que je trouve à petit prix, ce qui m'intéresse par l'histoire du timbre. Même s'il est seul et abîmé, ce timbre a "vécu". Ce n'est certainement pas le cas des « duostamp ». Pour tous les pays y compris la Belgique et la France, je m'arrête en 2000. Il y a quelques exceptions quand je trouve un timbre ou une série qui me plaisent (BD, insectes, etc.) 
Nous avons la chance en Belgique d'avoir le graveur Buzin qui fait de très belles choses. 

André Buzin, s’est spécialisé dans les sujets animaliers et floraux. Il est connu pour les "Oiseaux".
Il a réalisé plus de quatre cents dessins pour la collection « Vie secrète des Bêtes » aux éditions Hachette.